A la recherche de nouveaux produits

février 23, 2018

A la recherche de nouveaux produits

Ca fait longtemps ! Comment allez-vous ? Posons-nous quelques instants pour discuter, voulez-vous ?
Comme vous avez pu le voir, AKANE ZEN n'a pas donné de ses nouvelles depuis un bout de temps, car il y a bien des choses qui nous sollicitent depuis ces dernières semaines. Lentement, AKANE ZEN se développe, s'améliore, mais le chemin est encore long avant de pouvoir atteindre notre objectif, qui est de devenir LA plateforme pour les artisans japonais pour vendre à l'étranger.
Notre équipe est actuellement en pleine réfléxion pour trouver des solutions. Il faut dire que notre objectif est un véritable défi ! Je souhaiterai exposer avec vous les raisons pour lesquelles vendre des objets artisanaux via le net est un business semé d'embuches. Et aussi me tourner vers vous pour recueillir vos avis !

Artisanat japonais et E-commerce :
deux mondes, deux opposés

Boutique ancienne japonaise

 D'un côté, nous avons les artisans japonais. Ces héritiers de savoir-faires ancestraux ont un métier directement lié à un mode de vie, de production et de consommation qui remonte bien au-delà de l'ère industrielle.
Parfois même jusqu'à l'Aube des temps selon les métiers (la céramique ayant été très développé durant l'ère Jômon, approximativement entre -15000 à -300 avant notre ère). Les principes qui régissent l'artisanat sont le contact humain, la qualité et durabilité du produit, et le respect des traditions.

De l'autre côté, nous avons le E-commerce, développé que très récemment au court de notre Histoire, grâce à Internet qui a relié les quatre coins du monde plus solidement que jamais. Tout est fait à distance, en quelques clics, avec une rapidité effroyable. Ne pouvant se baser sur une relation commerçant/client directe et humaine, la prospérité d'un site d'E-commerce classique va se baser sur l'intuitivité de l'interface utilisateur.
Le consommateur est livré à lui-même, et doit pouvoir réussir à acheter son produit sans le moindre effort.
Si le processus n'est ne serait-ce qu'un poil plus compliqué, le client risque d'avorter son achat. Le sentiment de distance n'aidant pas non plus à avoir confiance. Plutôt que sur la qualité ou l'autenthicité du produit, c'est la quantité et la variété qui est valorisée dans un site d'e-commerce (je ne parle pas ici des sites qui ont également une boutique en dur). 

Autant vous dire qu'il n'est pas aisé pour les artisans japonais de passer le cap de la vente en ligne.
Nombreux sont ceux qui ont pris chichement l'initiative d'ouvrir un site de vente. Mais entre la traduction plus qu'approximative, l'ergonomie catastrophique et le référencement qui est aux fraises, tout tombe à l'eau. 

L'artisanat traditionnel et la vie de tous les jours

Porte encens japonais

Cela n'a pas empêché quelques professionnels du Web Design, et d'autres spécialistes de proposer leurs services aux artisans japonais. Un bon site avec une interface belle, lisse, ergonomique, et un bon référencement devrais pouvoir dépoussiérer tout ça et remettre l'artisanat japonais sur la voie du commerce par Internet, non ?
Malheureusement c'est un peu plus compliqué que ça.
Nous ne sommes pas les premiers, et ne seront pas les derniers à se lancer le défi de relancer l'artisanat japonais via le E-commerce. Mais jusque-là personne n'a pu se vanter d'avoir réussi. Tout simplement parce que les produits de ces artisanats ont été pour la plupart conçus pour des besoins spécifiques à une époque et à une culture. Tant que nous n'essayons pas d'appliquer les savoir-faires de ces artisans sur des nouvelles choses, des nouveaux produits, il sera difficile pour les artisans japonais de trouver une clientèle au-delà de leurs frontières. C'est du moins ce que nous pensons.

Quelques pistes :

 Pour le coup, les nouveaux produits sur lesquels nous devriont nous concentrer à l'avenir doivent être :

  • Fabriqués par des artisans japonais ou à partir de matières premières fabriqués par ces derniers.
  • Adaptés à la vie quotidienne en France, au Québec, en Belgique, en Suisse, et dans tous les autres pays francophones. Qui soient plus "démocratisables".
  • Adaptés à la vente en E-commerce, donc plus petits, légers, facile à expédier, si possible personnalisables.
  • Facile à fabriquer en grand nombre.
  • Le produit peut être traditionnellement japonais, ou totalement nouveau et moderne.

Nous avons jusque-là trouvés quelques idées de produits qui pourraient correspondrent à plusieurs de ces critères.

La paire de baguette

Hashi baguettes japonaises

Léger, facile à fabriquer en grand nombre, et même personnalisable. Il est par exemple possible de choisir son coloris et de graver dessus un nom ou un message, en lettre latine, en Katakana voir en Kanji.
Ce n'est pas propre à notre culture culinaire, mais déjà beaucoup de Francophones ont déjà appris à manipuler les baguettes pour déguster des suhis et autres plats asiatiques.

Le coussin à épingle

coussins à épingles en tissu japonais

Là encore, petit, léger, relativement facile à fabriquer, et on pourrait même avoir un certains choix de tissus japonais pour le personnaliser !
Clairement destiné en revanche qu'au passionnés de couture.

Le sous-verre

sous-verre en tissu japonais fleur de prunier

En terme de légèreté il n'y a rien à redire. Il faut une bonne variété de couleurs et motifs pour séduire tous les goûts. On peut aller dans un style aussi bien Kawaii que sobre, selon les envies. Le mieux serait d'en faire à double face, pour pouvoir proposer des sets intéressants.

Votre avis compte !

Vos avis et suggestions

Qu'en pensez-vous ? Il ya sûrement une foule d'idées de produits auxquels on n'a pas encore pensé. Et après tout, c'est pour vous qu'on ferait ça ! Autant vous demander directement quel genre de produit vous aimeriez trouver dans la boutique d'AKANE ZEN !
On attends vos suggestions en commentaires sur notre page facebook ou par mail !





Voir l'article entier

L'artisanat japonais dans nos cuisines : 5 objets à adopter chez nous !
L'artisanat japonais dans nos cuisines : 5 objets à adopter chez nous !

novembre 16, 2018

Quand on parle d'artisanat japonais tournant autour de la cuisine, on a vite tendance à s'imaginer les innombrables vaisselles, les couteaux de cuisines, les baguettes, et bien d'autres objets courants.
D'une simplicité élégante mais aussi très utiles, laissez-moi plutôt vous présenter 5 objets japonais que vous pourrez adopter dans votre cuisine.

Voir l'article entier

Artisanat japonais et bonheur : la beauté dans le quotidien
Artisanat japonais et bonheur : la beauté dans le quotidien

novembre 02, 2018

J'ai personnellement toujours eu une passion des belles choses, des beaux objets. C'est aussi simple que ça, les objets artisanaux japonais m'apaise.
J'aimerais donc m'attarder sur le sujet des objets et les effets qu'ils ont sur nous, pour vous démontrer en trois points pourquoi les objets artisanaux japonais contribuent à votre bonheur quotidien.

Voir l'article entier

Salon du saké : les Français à la rencontre du Shôchû
Salon du saké : les Français à la rencontre du Shôchû

octobre 12, 2018

Le Salon du Saké de 2018 est derrière nous, et beaucoup de Français se sont pressés dans l'espace du New Cap Event Center à Paris pour découvrir le monde des alcools japonais.
Pour ma part, j'ai eut l'honneur de faire découvrir à tous les gourmets et curieux non pas un saké, mais bel et bien un Shôchû au sésame !
Ceci dit, ce breuvage est si particulier qu'il peut être difficile pour les Français d'imaginer comment l'adopter. Je m'en vais vous expliquer, à partir de ma propre expérience de cette boisson et des retours des visiteurs du salon, pourquoi le Shôchû a encore bien du chemin à faire avant de se retrouver dans les verres des Français.

Voir l'article entier