AKANE ZEN sera à Paris à l’occasion du Salon du Sake 2017 !

septembre 15, 2017

AKANE ZEN sera à Paris à l’occasion du Salon du Sake 2017 !

Et oui ! C’est enfin officiel ! L’équipe d’AKANE ZEN viendra à Paris au Salon du Sake 2017 !
« Mais pourquoi au Salon du Sake ?! Vous ne vendez pas d’alcool japonais à ce que je sache ? » « Tout juste, Auguste ! » Te répondrais-je. A vrai dire, nous accompagnons un représentant d’une distillerie de Shochû locale qui participera à l’évènement.

Mais c’est quoi le Shochû ?

beniotome shochu sesame kakuLe Shochû, pour les deux du fond qui ne savent toujours pas ce que c’est, est un alcool obtenu par distillation. Généralement à base de patate douce, on en trouve aussi à base de blé, de riz, de nouille Soba, et plus rarement de feuille de Shiso ou de sucre noir (Kokutô/黒糖). Plus fort que le Sake que nous connaissons (environs 25C° d’alcool pour le Shochû et 15C° pour le Sake), il était autrefois associé à la paysannerie et au bas peuple. Actuellement, le Shochû se déverse dans les verres de presque tous les travailleurs japonais lorsqu’ils se retrouvent après une dure journée de boulot. Participant moi-même aux banquets mensuels des festivaliers du Yamakasa, je peux vous garantir que les gens du Kyushu adorent le Shochû ! Cet alcool très populaire s’apprécie de plusieurs manières : on the rocks, dilué avec de l’eau et des glaçons, avec de l’eau chaude, ou du thé. Mais le Shochû de notre compagnon de voyage est un peu plus particulier : laissez-moi vous le présenter !

* Vous pouvez vous procurer le shôchu de beniotome dans la boutique de KIOKO.

Beni-Otome : un Shochû pas comme les autres !

beniotome
Cette distillerie, située à Tanushimaru (un lieu-dit près de Kurume), se nomme Beni-Otome (littéralement «demoiselle écarlate »), qui est aussi le nom d’une espèce de Camélia. Son histoire remonte à la période Edo, au XVIIe siècle. Beni-Otome a été fondée par Haruno Hayashida, qui s'est mariée avec le 12ème successeur d’une brasserie de saké nommé Wakatakeya (fondée en 1699). Alors que l’alcool japonais tombait en crise avec les premiers imports de whisky étrangers, le mari de Haruno tomba gravement malade, et ce fut donc à sa femme qu’il incombait de gérer la distillerie. Afin de remonter la pente, elle entreprit alors transformer l’image du Shochû, lui donner ses lettres de noblesses.
Elle voulait développer un nouveau shochû qui puisse être apprécié dans le monde entier. Qui soit associé plus aux festivités et à l’allégresse et non pas aux travailleurs de force qui noient leur malheur dans l’alcool. Les autres membres de la distillerie s’opposaient à cette idée, mais elle persévéra et, tout en éduquant son enfant et en gérant la distillerie, fit plusieurs expérimentations. Jusqu’à ce qu’en 1978, elle parvint à créer un Shochû à base de sésame, qui fut appelé après plusieurs délibérations : Beni-Otome !
Hayashida Haruno adorant les roses, cette fleur fut estampillée sur les bouteilles et fait maintenant partie de l’image de marque.
beniotome shochuCe Shochû est pour le moins très particulier. Ayant l’habitude des Shochû à la patate douce, dont le goût fait penser à une vodka plus légère et sucrée, je trouve que celui de Beni-Otome est très fort en caractère. Je dirais aussi fort en caractère que l’était sa créatrice.
Actuellement, la distillerie propose plusieurs déclinaisons, dont certains mettent plus en avant le goût du sésame, d’autres donnent un semblant de malté, comme un whisky. Si vous voulez vous faire votre avis sur ces petites raretés, je vous recommande de venir le goûter au Salon du Sake !

Pour revenir à notre séjour à Paris :

Nous avions donc sympathisé avec les représentants de cette distillerie qui, ne parlant ni Français, ni Anglais, avaient besoin d’un interprète pour venir participer au Salon du Sake.
C’est pourquoi, en échange de les aider à surmonter la barrière de la langue, ils nous invitèrent à les suivre jusqu’à la capitale !
Le Salon du Sake se déroule du 7 au 9 Octobre. Le représentant de la distillerie Beni-Otome sera présent à Paris jusqu’au 12 Octobre. Et de notre côté nous resterons jusqu’au 14 Octobre.
Quelle opportunité géniale ! Nous allons pouvoir rencontrer beaucoup de personnes au Salon. Nous en profiterons pour faire le tour de la Capitale et rencontrer différents partenaires potentiels. Nous pourrions même vous rencontrer vous !
Donc pour tous ceux d’entre vous qui pourrons se déplacer, Takeshi et moi-même vous invitons à se rencontrer quelques part dans un bar de Paris ! Pas de réservation, pas de carré VIP, juste une petite rencontre décontracté et sans chichi autour d’un verre. Ce sera l’occasion de discuter en face à face, de faire plus ample connaissance !
Nous communiquerons sur la date, le lieu et l’heure à travers notre page Facebook officielle, donc restez en contact !
Promotion spéciale pour l’occasion :
Et puis tiens, tant qu’à faire, on pourrait aussi vous proposer un deal à tous nos clients parisiens, non ? Après tout, comme on vient exprès à Paris, si vous souhaitez vous procurer un produit et que vous pouvez vous déplacer à notre rendez-vous, ce serait l’occasion de vous transmettre en main propre vos achats. Donc frais de livraison gratuit !
Bien sûr, nous ne pourrons faire ce genre d’offre que sur des produits faciles à transporter, et pas en grand nombre. Il faudra faire la course si vous voulez avoir une chance de profiter de cette offre !
On va donc limiter cette offre à des produits spécifiques, comme les bracelets en Yakusugi de Dazaifu-Kôgei, les Bagues en porcelaines d’Eiichirô, les foulards du Yumezaiku, les coupons de tissus et le Furoshiki en Kurume-kasuri.
Attention : les délais pour profiter de l’offre seront courts !
Dans tous les cas, on est impatient de poser les pieds sur le sol de la Capitale et de faire un maximum de rencontres ! En espérant que vous en ferez partis !





Voir l'article entier

artisanat et thé : 7 ustensiles traditionnels pour se réchauffer !
artisanat et thé : 7 ustensiles traditionnels pour se réchauffer !

novembre 23, 2018

Le froid commence enfin à s'installer. Et avec le froid arrive le besoin urgent de se lover chez soi, au chaud, avec une bonne tasse de thé pour se revigorer ! Aujourd'hui, je vais vous faire découvrir plusieurs objets que les Japonais utilisent pour savourer une bonne tasse de thé !

Voir l'article entier

Artisanat japonais et bonheur : la beauté dans le quotidien
Artisanat japonais et bonheur : la beauté dans le quotidien

novembre 02, 2018

J'ai personnellement toujours eu une passion des belles choses, des beaux objets. C'est aussi simple que ça, les objets artisanaux japonais m'apaise.
J'aimerais donc m'attarder sur le sujet des objets et les effets qu'ils ont sur nous, pour vous démontrer en trois points pourquoi les objets artisanaux japonais contribuent à votre bonheur quotidien.

Voir l'article entier

Salon du saké : les Français à la rencontre du Shôchû
Salon du saké : les Français à la rencontre du Shôchû

octobre 12, 2018

Le Salon du Saké de 2018 est derrière nous, et beaucoup de Français se sont pressés dans l'espace du New Cap Event Center à Paris pour découvrir le monde des alcools japonais.
Pour ma part, j'ai eut l'honneur de faire découvrir à tous les gourmets et curieux non pas un saké, mais bel et bien un Shôchû au sésame !
Ceci dit, ce breuvage est si particulier qu'il peut être difficile pour les Français d'imaginer comment l'adopter. Je m'en vais vous expliquer, à partir de ma propre expérience de cette boisson et des retours des visiteurs du salon, pourquoi le Shôchû a encore bien du chemin à faire avant de se retrouver dans les verres des Français.

Voir l'article entier