Tsumamizaiku : le vote !

juin 23, 2018

Tsumamizaiku : le vote !

Chers Followers et membres de la communauté AKANE ZEN,
j'aimerai qu'on s'essaye à une petite expérience...

Il peut être difficile pour Takeshi et moi-même de trouver LE produit qui plaira au public francophone. Et puisqu'on a la chance de vous connaître vous... pourquoi ne pas vous solliciter ?

Comme les plus assidu(e)s d'entre vous ont pu le constater, nous avons publié sur notre page Facebook une série de clichés de Tsumamizaiku.
Vous savez : ces petites sculptures en tissus teintées qui orne les broches des Geishas !

Et bien nous aimerions vous proposer de participer à un vote sur notre page Facebook ! Voici les règles :

Trois Tsumamizaiku, tu choisiras

Parmi toutes les magnifiques broches à cheveux, vous choisirez trois de vos préférés. Sentez-vous libre de nous dire pourquoi ceux-là et non pas d'autre. Vous avez le droit de donner un ordre de préférence.
Chaque Tsumamizaiku seront listés en bas de cet article avec un numéro.
Pour les sélectionner, dites simplement le numéro de chacun de vos préférés en postant un commentaire sur notre page Facebook.

Le prix juste, tu estimeras

A côté de chaque numéro de Tsumamizaiku que vous aurez cité : mettez le prix auquel vous penseriez l'acheter (en admettant que vous voudriez l'acheter).
Et oui : les mecs aussi ont le droit de choisir ! Alors je vois déjà certains d'entre vous qui s'imaginent pouvoir proposer un prix ridiculement bas pour nous pousser à nous ruiner (et c'est pas gentil !).
Sachez qu'il y a un double but pour nous : d'une part essayer de comprendre quel est, selon vous, un prix honnête. D'autre part, vérifier à quel point les francophones sont au courant du véritable prix de l'artisanat.
Pour indice, je tiens à préciser qu'en plus de réfléchir au concept de chacune de ses créations, la créatrice teint elle-même ses tissus afin de maîtriser de A à Z la composition des couleurs. Et je ne parle même pas des nombreuses heures de travail que ça requiert pour tailler des petits bouts de tissus et les plier pour créer des formes aussi fines et précises ! Au Japon, ces Kanzashis (pique à cheveux) sont considérés comme de véritables bijoux !

Les noms, tu proposeras

Oui, parce que ce n'est pas toujours facile quand on a une multitude de produits potentiels à mettre sur la boutique de trouver un nom accrocheur et pertinent !
Il est bien sûr possible de mettre le nom en japonais directement, mais pour beaucoup d'internautes francophones, c'est un véritable défi de s'en souvenir.
On finit par mâcher le mot. Le déformer. Et ça finit en n'importe quoi.
Le défi du Tsumamizaiku est d'autant plus difficile qu'il aborde presque tout le temps le même thème : celui des fleurs. N'hésitez pas à expliquer, argumenter et débattre sur les noms proposés par chacun (dans le respect mutuel bien entendu) !

Tout ça pour quoi faire ? Et bien : les trois plus populaires seront d'office ajoutés à la boutique AKANE ZEN !

Ça vous tente ? C'est parti !

Numéro 1 :

Tsumamizaiku 1

 

Numéro 2 :

 Tsumamizaiku 2

 

Numéro 3 :

Tsumamizaiku 3

 

Numéro 4 :

Tsumamizaiku 4

 

Numéro 5 :

Tsumamizaiku 5

 

Numéro 6 :

Tsumamizaiku 6

 

Numéro 7 :

Tsumamizaiku 7

 

Numéro 8 :

Tsumamizaiku 8

 

Numéro 9 :

Tsumamizaiku 9

 

Numéro 10 :

Tsumamizaiku 10

 

Numéro 11 :

Tsumamizaiku 11

 

Numéro 12 :

Tsumamizaiku 12

 

Numéro 13 :

Tsumamizaiku 13

 

Numéro 14 :

Tsumamizaiku 14

 

Numéro 15 :

Tsumamizaiku 15





Voir l'article entier

Salon du saké : les Français à la rencontre du Shôchû
Salon du saké : les Français à la rencontre du Shôchû

octobre 12, 2018

Le Salon du Saké de 2018 est derrière nous, et beaucoup de Français se sont pressés dans l'espace du New Cap Event Center à Paris pour découvrir le monde des alcools japonais.
Pour ma part, j'ai eut l'honneur de faire découvrir à tous les gourmets et curieux non pas un saké, mais bel et bien un Shôchû au sésame !
Ceci dit, ce breuvage est si particulier qu'il peut être difficile pour les Français d'imaginer comment l'adopter. Je m'en vais vous expliquer, à partir de ma propre expérience de cette boisson et des retours des visiteurs du salon, pourquoi le Shôchû a encore bien du chemin à faire avant de se retrouver dans les verres des Français.

Voir l'article entier

Rencontre avec Joranne Bagoule : passionnée du Japon et de ses objets !
Rencontre avec Joranne Bagoule : passionnée du Japon et de ses objets !

septembre 28, 2018

Joranne Bagoule : illustratrice, blogueuse, baroudeuse et amoureuse du Japon !
Pour tout ceux d'entre vous qui aiment découvrir la culture japonaise et les nombreux objets qui tournent autour, je suis sûr que vous avez déjà entendu parler d'elle ! Et si ce n'est pas le cas, raison de plus pour la découvrir !

Voir l'article entier

Commande spéciale : le nouveau service d'AKANE ZEN !
Commande spéciale : le nouveau service d'AKANE ZEN !

août 10, 2018

Le projet AKANE ZEN compte déjà douze artisans parmi ses partenaires. Actuellement, notre boutique compte une petite sélection de quatre-vingt seize produits artisanaux. 
Malgré tout, il manque forcément un produit dans notre boutique que vous aimeriez à tout prix vous procurer. Un objet, une décoration, un ustensile, une matière première, un accessoire, un vêtement que l'on ne trouve qu'au Japon et difficile à obtenir. Peut-être même que vous l'avez aperçu dans une des vidéos de nos périples dans le Kyushu ? Vous voulez absolument mettre la main dessus ?

Voir l'article entier