sudare japonais

Shikada Sudare, de la barrière spirituelle aux rideaux modernes

février 02, 2018

Au Japon, la meilleure manière de rencontrer plus d’artisans… est de passer par d’autres artisans ! 
Dans ce pays où le réseau est d’une importance cruciale, beaucoup de professionnels de l’artisanat se connaissent de près ou de loin. 

Voir l'article entier

shibata couverture

A la découverte du Magemono !

juillet 28, 2017

Je n’étais d’ailleurs pas au bout de mes surprises lorsqu’en me retournant vers l’entrée je vis un Shimenawa : une corde segmentée de tresses de papiers servant à délimiter les zones sacrées. On trouve d’habitude ces cordes à l’entrée des sanctuaires Shintô, ou bien ceinturant les arbres pluri-centenaires. En demandant à Shibata-san le pourquoi de la présence de cette corde, elle m’expliqua que sa famille faisait partie des charpentiers ayant construit le sanctuaire Hakozaki-gu !

Voir l'article entier

atelier teinture Yamamura

À la recherche des artisans perdus : Kurume-gasuri (épisode 2)

juillet 07, 2017

Takeshi et moi étions loin d’être au bout de nos surprises à Kurume. Comme vous aviez pu le lire dans notre précédent article, nous étions séduits par le potentiel du Kurume-gasuri ! Ce tissu local a en effet une grande variété de motifs, figuratifs comme abstraits, d’un style certes traditionnel mais tout de même intemporel. 

Voir l'article entier


kurume-gasuri

À la recherche des artisans perdus : Kurume-gasuri (épisode 1)

juin 30, 2017

Lorsque Takeshi et moi cherchons à rencontrer de nouveaux artisans, nous nous posons souvent cette même question : quel artisanat devrions-nous présenter et vendre par la suite ? Il y a une foule de possibilités ! Que ce soit les magnifiques laques, des boites et récipients en bambous, des fournitures pour les arts martiaux (flèches de Kyudô, etc…), des bols à thé, du papier Washi, il y a tellement de choix qu’on ne sait plus où donner de la tête !

Voir l'article entier

porcelainier Eiichiro

Rencontre avec les artisans du Kyushu - Entretien avec Eiichiro Morinaga

juin 23, 2017

Nous avons cette fois-ci rendu visite à Eiichiro Morinaga, un de nos artisan-partenaire, directement à son atelier. Cela faisait en effet longtemps que nous n’avions pas discuté ensemble. Et franchement, son profil est assez hors-norme. Parmi nos partenaires, il est de loin l’artisan le plus « artiste » de la bande. Il propose de magnifiques porcelaines dont le design peut être modern et sculptural, mais laisse entrevoir dans son style et ses motifs une sensibilité toute japonaise.

Voir l'article entier

aizome teinture

Atelier-découverte : le Somemono (teinture japonaise)

juin 16, 2017

Direction Akizuki pour s’essayer au Somemono ! « Somemono » ou littéralement « choses teintes » est le mot désignant la teinture textile japonaise. Vous le connaissez sans doute déjà à travers la teinture indigo, assez répandue en France et de par le monde. Cependant, on a tendance à s’imaginer que cette technique est un véritable jeu d’enfant.

Voir l'article entier


damasquinage japonais mitsusuke

Atelier-découverte : le Higô Zôgan (damasquinage japonais)

juin 08, 2017

C’était avec une joie non contenue que nous nous étions occupés de la commande de la première cliente d’Ôsumi-san, artisan-damasquineur de l’atelier Mitsusuke. Le stock des produits étant chez les artisans même, notre procédure habituelle est de faire parvenir les commandes jusqu’à nous (je tiens à préciser que c’est nous qui réglons les envois domestiques) avant de l’expédier au client. 

Voir l'article entier

papier japonais matsuo

A la découverte du Washi de Yame

juin 01, 2017

Vous l’aurez peut-être déjà lu dans notre article sur le Konomi-en, mais avant d’être connue pour son thé, Yame était autrefois la terre promise du Washi (papier traditionnel japonais). Grâce à l’eau de bonne qualité qui coulait dans ces environs, plus de milles ateliers avaient poussé comme des champignons ! Mais il n’en resterait actuellement plus que 6 d’entre eux. 

Voir l'article entier

papier japonais eventail

Atelier-découverte : le papier Washi 

mai 24, 2017

Au Centre de l’Artisanat Traditionnel de Yame (八女伝統工芸館), vous pouvez expérimenter la création de papier Washi sous différentes formes de produits. Et comme le terrible été japonais approche à grands pas, avec sa chaleur moite et son soleil brûlant, il fallait que je m’arme comme il se doit pour survivre ! J’ai donc choisi l’éventail de type « Uchiwa »*, qui sera bien plus efficace que les marques-pages et autres cartes postales.

Voir l'article entier


the japonais konomien

Konomi-en, la plus vieille boutique de thé du Kyushu

mai 18, 2017

C’est au cœur de Yame, dans une petite rue marchande, que se trouve ce petit bijou.
Plus qu’une simple boutique, le bâtiment en lui-même est une véritable curiosité. Avant même de se spécialiser dans le thé, ce magasin vendait les produits des montagnes environnantes (bois, champignons shiitake, racines et légumes, gibier, etc…).

Voir l'article entier

Taiken Etsuke

Taiken Etsuke

septembre 06, 2016

A l’occasion d’une exposition sur les Hakata Ningyô, je me suis essayé à la peinture de poupée. Matsuo-sensei, sculpteur et peintre de Hakata ningyô, encadrait cet atelier. Ce fut donc l’occasion pour moi de rencontrer en personne ce maître-artisan. Il me présenta quatre variantes de petites poupées en terre cuite que je pouvais choisir : une dame de la cour d’Heian, la divinité du Dazaifu Tenman-gu représenté sous les traits d’un petit garçon, un singe (signe zodiacal de cette année) et un coq (le signe zodiacal de l’année prochaine). 

Voir l'article entier

Taiken Sui Kobo

Taiken Sui Kobo

août 23, 2016

Les visiteurs affluent les premiers jours de Janvier pour prier, car ce sanctuaire est considéré comme un "power spot". A cet endroit se déroule un rituel dont l'ancienneté remonte aux prémices du Shinto, alors que les sanctuaires n'existaient pas encore. A cette époque là, au lieu de séjourner dans un bâtiment construit, les kamis s'incarnaient dans certains arbres, rochers, voir montagnes, qui faisaient ainsi l'objet de la vénération des Japonais.

Voir l'article entier