Les 5 fleurs les plus populaires dans les Kimonos

septembre 21, 2018

Les 5 fleurs les plus populaires dans les Kimonos

Une chose est sûre : l'esthétique traditionnelle japonaise est parfois très "florale". Il faut dire que les Japonais ont développé un goût certains pour les beautés de la nature, et les fleurs sont bien évidemment particulièrement prisés. Symboles de leurs saisons respectives, les Japonais sont chaque année au rendez-vous pour aller profiter des belles floraisons et vont parfois se déplacer jusqu'à l'autre bout du pays juste pour cette occasion !
Aussi, à défaut de ne pouvoir les observer toute l'année durant, ils ne se privent pas de le faire quand même en immortalisant ces formes et couleurs dans leurs œuvres-d'arts. Ainsi, les motifs floraux sont nombreux, dans les laques, céramiques, tableaux, mais aussi et surtout sur les textiles.
Les Japonaises arborent donc sur leur kimono de magnifiques représentations, tantôt saisissants de réalisme, tantôt stylisées et suggérées, de ces fleurs si chères à leur cœur.
A l'occasion de ce petit article léger, laissez-moi vous présenter les cinq fleurs les plus présents dans le monde du Kimono !

 

Sakura no hana : les fleurs de cerisier

Sakura cerisier japonais

Indémodable classique, à la force emblématique. Les fleurs de cerisiers sont si évocateurs du Japon qu'ils en sont devenus indissociables. Ces fleurs sont bien sûr liées au printemps, mais les Japonais n'ont aucun soucis à porter ce genre de motifs toute l'année. Il faut dire que c'est une fleur de très bonne augure.
En tant qu'arbre où s'incarne le dieu des récoltes fastes, il est synonyme de richesse. Le printemps étant considéré comme le renouveau d'un cycle, le Sakura est d'autant plus bien perçu. La popularité du Sakura remonte à l'ère Heian (794-1185), mais bien avant cela, il y avait une autre fleur qui était la vedette... 

 

Ume no hana : les fleurs de prunier

Ume prunier japonais 

 ... et cette fleur n'était autre que la fleur de prunier ! En effet, tout le monde entends parler du Hanami, festival durant laquelle tout le monde vient admirer les fleurs de cerisier. Mais les fleurs de pruniers éclosent bien avant les cerisiers ! En tant que premières fleurs à éclore malgré le froid, elles sont synonymes de beauté et de force morale. De plus, le terme "Ume" pour la prune (梅) est aussi un homonyme de "Ume" pour "faire naître" (産め). Cette fleur est donc aussi associé à une prière pour un accouchement facile.  

Botan : la pivoine

Botan pivoine  

Considérée comme la reine des fleurs, la Pivoine est associée à la noblesse, la richesse et l'honneur.
Le fait qu'elle évolue d'un petit bourgeon rond à une large fleur déployée donne cette idée d'une progression dans le rang social et la prospérité.

Kiku : le chrysanthème

Kiku Chrysanthème

Avec les fleurs de cerisiers, le chrysanthème est LA fleur emblématique du Japon. Symbole de longévité, on dit aussi qu'elle apporte une santé de fer et repousse toutes malveillances. Dans les motifs de kimono, on lui donne souvent une forme ronde ou en diamant. Sous sa forme ronde, elle fait penser à l'astre solaire.
Il est aussi un symbole de l'empereur. C'est pourquoi, bien que cette fleur soit aussi un symbole de l'automne, son motif peut-être portée toute l'année.    

Fuji : la glycine

Fuji Glycine

Quand on vous dit "Fuji", vous pensez bien sûr à la très célèbre montagne (富士). Mais on parle bel et bien ici de la Glycine (藤) ! Dans le Japon antique, la couleur violette de la glycine n'était portée que par la noblesse.
La vigueur de cette plante grimpante qui se développe sans cesse en fait un symbole de longévité, mais aussi de fertilité (pour une famille avec de nombreux descendants). Le terme "Fuji" est aussi un homonyme pour d'autres termes très positifs comme "qui ne meurt pas" (不死) ou "qui n'a pas de pair" (不二). C'est pourquoi depuis très longtemps, beaucoup de famille ont intégré le nom de cette fleur dans leur nom de famille.

Il existe bien sûr d'autres fleurs, comme les Lys, qui sont mis en scène sur les Kimonos. Et vous ? Quels sont vos motifs de kimono préférés ?





Voir l'article entier

Introduction au Hakata Ori : la soierie traditionnelle de Fukuoka
Introduction au Hakata Ori : la soierie traditionnelle de Fukuoka

septembre 14, 2018

Cela faisait un bout de temps que je voulais vous parler du Hakata-Ori. Après tout, il s'agit d'une technique de tissage artisanale emblématique de Fukuoka, là où est basée AKANE ZEN. N'étant pas un spécialiste du textile, je ne saurais vous donner une présentation ultra précise et exhaustive de ce tissu si complexe. Mais je vais vous proposer pour l'instant une modeste introduction afin de vous familiariser avec cette soierie si délicate et élégante !

Voir l'article entier

Un jour, un Kimono
Un jour, un Kimono

janvier 19, 2018

Je voudrais vous faire part aujourd’hui d’un petit projet que je compte lancer sur notre page Facebook. Histoire de vous mettre au parfum. C’est un peu comme un jeu, mais avec tout de même un but sérieux derrière !

Voir l'article entier