Comment fêter le Tsukimi en France !

septembre 07, 2018

Comment fêter le Tsukimi en France !

Le mois d'Août a laissé sa place à Septembre, et l'automne commence à pointer le bout de son nez.
Au Japon, le passage des saisons est encore fortement marquée à travers les festivités et les traditions. Beaucoup de Français s'imaginent que l'évènement le plus représentatif de l'automne au Japon est le Kôyô-gari (littéralement "Chasse aux feuilles colorées"). Mais que nenni ! Les Japonais adorent en effet venir admirer, de jour comme de nuit, les couleurs vivaces des érables et ginkgo !

Mais s'il y a bien un évènement qui marque le début de l'automne au Japon, c'est bel et bien le Tsukimi !

Signifiant littéralement "Regarder la lune" (月見), les Japonais se retrouvent en famille ou entre amis pour admirer la pleine lune tout en faisant bombance. S'il y a bien une chose que j'apprécie énormément dans la culture japonaise, c'est ce goût pour partager ensemble des plaisirs simples comme celui de contempler la beauté de la Nature. Il y a quelque chose de très sain, je dirais même salvateur dans notre société effrénée, dans le fait de savoir s'arrêter et prendre le temps d'apprécier les choses simples et belles. Mais je digresse !
Je me disais donc : la lune, on la voit aussi bien du Japon que de la France (oui je sais, je suis très observateur !). Du coup, pourquoi ne pas prendre le temps, le 24 septembre, de faire nous aussi le Tsukimi ?
Toutes les occasions sont bonnes pour passer un peu de bon temps !
Mais du coup, à part surveiller la météo et trouver un bon point de vue, comment préparer le Tsukimi ?
Je m'en vais justement vous expliquer comment les Japonais fêtent le Tsukimi, et nous allons voir comment nous autres Français pouvons adapter cela à notre sauce !

Que manger pendant le Tsukimi ?

Tsukimi Dango mochi

 La thématique de cette soirée au Japon est la pleine lune. C'est pourquoi les Japonais préparent pour leur banquet des oeufs sous des formes diverses (au plat, crues au dessus de nouilles, etc), dont la rondeur fait penser à l'astre célébré. Autre plat caractéristique et symbolique de cette fête est le Tsukimi Dango (月見団子). Cette boulette de pâte de riz, en plus de ressembler à la lune, représente la fructification des récoltes passées. En remerciement envers les Kami, les Japonais fabriquent donc plusieurs Tsukimi Dango, disposées en pyramide sur un plateau surélevé appelé Sanpô (三方) en guise d'offrande.
Un autre plat représentatif du Tsukimi est le Kinukazuki (きぬかづき). C'est un plat très frugal, qui consiste simplement en des Taro (Colocasia esculenta) cuites à l'eau. Ces tubercules grandissant dans les régions tropicales ont un goût proche de la patate douce.
A ces plats s'invitent quelques légumes et fruits de saisons. La vigne est notamment une offrande populaire.  

Quelle décoration ?

décoration japonaise Tsukimi

Les Tsukimi Dango ont l'intérêt de servir à la fois de décoration et de met. Mais il faut aussi compter plusieurs symboles très importants. Le lapin blanc fait notamment partie de ces symboles. Car on dit que pendant le Tsukimi, on peut distinguer sur la lune la silhouette d'un lapin qui fabrique du Mochi (pâte de riz qui sert justement à faire des Dango). "Ces Japonais ont encore abusé du saké pour avoir imaginé ce genre de chose !" me direz-vous. Mais sachez que cette rumeur a pris racine dans une ancienne légende. En effet, le lapin étant le seul animal qui n'a pas pu apporter de la nourriture à un dieu descendu sur terre sous la forme d'un vieillard affamé, il décida de se donner lui même en offrande pour le nourrir. Touché par ce geste, le dieu redonna la vie au lapin et lui offrit de séjourner dans la lune. Et depuis, ce lapin fort généreux vivrait là-bas, à fabriquer du Mochi.
Qu'on le voit dans la lune, je ne saurais dire, mais par contre, vous pouvez être sûr de le voir en décoration.
Que ce soit à travers des petits gâteaux en forme de lapin ou des motifs sur des pièces de tissus, on le retrouve forcément durant le Tsukimi.
Un autre élément naturel symbolique du Tsukimi est le Susuki (ススキ/Miscanthus Sinensis, aussi appelé "roseau de chine" ou "Eulalie"). Ce graminée très présent dans la nature japonaise est considéré comme un Yorishiro (依り代). Le Yorishiro désigne un endroit ou un objet attirant les esprits. On utilisait surtout les épis de riz en guise Yorishiro, mais pendant les périodes de pénuries, on a remplacé le riz par le Susuki.
Les Japonais considèrent aussi l'épi du Susuki comme un charme repoussant les mauvais esprits.
A défaut donc de se trouver à côté d'un coin de nature où on peut les voir, les Japonais décorent leur intérieur en arrangeant quelques Susuki dans un vase.     

 

Comment faire un Tsukimi en France ?

Tsukimi en France

"Alors, c'est bien gentil tout ça, mais comment on fait nous en France ? Le Taro est une tubercule pas très courante par chez nous, on n'est pas friands de pâte de riz et le Susuki est difficile à trouver (surtout en ville !)."
Pas de panique ! Nous sommes en France, nous n'avons donc aucunement besoin de suivre à la lettre les traditions du Tsukimi à la japonaise. A vrai dire, l'idée serait surtout de se réapproprier cette tradition chez nous.
Le principe du Tsukimi étant d'accueillir la venue de l'automne, il suffira pour nous de remplacer les produits de saison des Japonais par les nôtres.
Libre à nous donc de fabriquer des petits gâteaux à base de pâte de riz et de siroter du saké tout en regardant la lune. Mais si nous voulons nous simplifier la vie, la vigne, qui est déjà une offrande courante lors du Tsukimi japonais, peut très bien s'inviter à notre table. Après tout, ne sommes nous pas le pays du vin ? Décorez si vous le pouvez votre intérieur de quelques sarments et feuilles de vignes, et versez vous un verre de bon vin !
Un vin rouge sera d'autant plus délectable car la lune pourra se refléter encore mieux sur sa surface.
Pour apprécier encore plus la lune, rien de mieux qu'une lumière tamisée, voir juste des bougies !
Romantisme et intimité assuré !
Le Tsukimi à la française peut donc très bien prendre la forme d'un bon petit apéro au calme, entre amis ou en famille, avec quelques œufs de caille et du raisin. Ou bien d'un simple pique-nique à la belle étoile avec des plats de saison. Le but reste avant tout de fêter la venue de l'automne et de réapprendre à apprécier les choses simples de la vie ! 
 





Voir l'article entier

Introduction au Hakata Ori : la soierie traditionnelle de Fukuoka
Introduction au Hakata Ori : la soierie traditionnelle de Fukuoka

septembre 14, 2018

Cela faisait un bout de temps que je voulais vous parler du Hakata-Ori. Après tout, il s'agit d'une technique de tissage artisanale emblématique de Fukuoka, là où est basée AKANE ZEN. N'étant pas un spécialiste du textile, je ne saurais vous donner une présentation ultra précise et exhaustive de ce tissu si complexe. Mais je vais vous proposer pour l'instant une modeste introduction afin de vous familiariser avec cette soierie si délicate et élégante !

Voir l'article entier

Introduction au Mingei : entre artisanat et éthique
Introduction au Mingei : entre artisanat et éthique

août 31, 2018

Après la révolution Meiji, le Japon se lança dans une campagne de modernisation à grande échelle. Avec une industrialisation effrénée, les artisans se retrouvèrent très vite dépassés par le nouveau système économique et industrielle qui venait de s'installer.
En réponse à cela, Yanagi Sôetsu fonda avec plusieurs céramistes et illustres artisans le mouvement artistique Mingei.
Qu'est-ce qu'un objet Mingei ? Ces objets artisanaux possèdent les 3 caractéristiques suivantes :

Voir l'article entier

L'intérieur japonais : 5 idées à adopter chez vous !
L'intérieur japonais : 5 idées à adopter chez vous !

août 24, 2018

Que l'on y soit déjà allé ou pas, il n'est pas toujours facile de se donner le temps et le budget de partir en voyage au Japon !
Et si... on s'inspirait de ces éléments pour retrouver le même calme et la même atmosphère chez soi ? A défaut de pouvoir aller au Japon, rien n'empêche de faire venir un peu de ce Japon chez nous ! Vous l'avez compris, je compte aujourd'hui vous présenter 5 éléments d'intérieur japonais à adopter chez soi pour vivre dans un environnement plus zen !

Voir l'article entier