Fukuoka, une ville dynamique,
entre mer et montagne :

Fukuoka est la plus grande ville de l'île du Kyushu. Fukuoka est aussi appelée Hakata : Autrefois deux quartiers distincts, le quartier marchand de Hakata fusionna avec le quartier des samouraï de Fukuoka, mais les deux appellations subsistent encore. Fukuoka se situe au bord de la mer, et la montagne n’est qu’à une heure de voiture. Vous serez séduits par la richesse de sa gastronomie comme le Hakata Ramen, le Yakitori et bien d'autre délices.
plan fukuoka japona

Tenjin : le centre-ville de Fukuoka

Tenjin est le centre d’affaires et centre commercial de Fukuoka, un quartier de grands magasins, de bars, de cafés...
tenjin fukuoka japon
tenjin ville fukuoka japon
arbres batiment fukuoka japon
across fukuoka japon

Yakitori : brochettes de poulet

Les Yakitori sont souvent symboles de la gastronomie de Fukuoka, et ils sont aussi célèbres que les ramen. Dans cette échoppe, les Torikawa (peau de poulet) sont sublimés par 6 jours de maturation avant la cuisson.

Jardin de Maizuru : le château du clan Kuroda

Aujourd’hui, il ne reste du château que quelque remparts et douves. Les alentours ont été aménagé en parc. Réputé pour ses cerisiers en fleurs, les japonais affluent au printemps pour venir les admirer.
cerisier japonais chateau
chateau fukuoka japon

Momochi Hama : Plage de Momochi

plage momochi fukuoka japon

Atago Jinjya : le sanctuaire d'Atago

sanctuaire atago fukuoka japon
sanctuaire atago japon

Kushida Jinjya : le sanctuaire de Kushida

sanctuaire kushida hakata japon
sake sanctuaire kushida japon

Hakata Machiya Furusato-kan :
Le musée folklorique de Hakata

C'est un musée folklorique d'histoire locale de Hakata qui se situe juste à côté du sanctuaire de Kushida. Les bâtiments étaient originairement le foyer d'un fabricant textile dont la construction remonte à 1880. L’intérêt ethnographique de ces bâtiments leur permit d’être rénovés dans le respect de la tradition. Leur caractéristique se trouve dans la hauteur et la profondeur de leur intérieur qui s’élargit au fur et à mesure que l’on progresse depuis l’entrée. Ce musée vous propose des expositions sur les arts populaires de Hakata et le festival du Yamakasa. Vous pouvez regarder la fabrication artisanale de soie Hakata-ori (en général utilisée en tant que ceinture de kimono appelé « Obi ») et vous pouvez participer à des activités comme la colorisation de poupée Hakata. Vous pouvez aussi y acheter des souvenirs.
machiya furusato hakata japon
musee folklorique hakata japon
musee folklorique japon

Hakata bei : le mur en tuiles recyclées

Pendant l’époque Sengoku (‹‹ des provinces en guerre ››, du XV siècle à la fin du XVI siècle), les guerres civiles et les incendies détruisirent la ville de Hakata. Les tuiles des débris furent encastrés dans ces murs lors de la reconstruction des villes.
hakata-bei

Sumiyoshi Jinjya : le sanctuaire de Sumiyoshi

sanctuaire sumiyoshi fukuoka japon
sumiyoshi jinjya fukuoka japon

L'histoire de Fukuoka

Depuis la période Yayoi (400 avant J.C. à 250 après J.C.), la ville s’est développée en tant que port important, entre l’archipel Japonais et le continent asiatique. Jusqu’au Moyen Âge, comme le niveau de la mer était beaucoup plus haut, la plupart de la ville centrale était immergée. Beaucoup de sanctuaires shinto à Fukuoka furent donc autrefois au bord de la mer et de la baie (sanctuaire de Sumiyoshi, Kushida, et Hakozaki), et sont considérés comme l’endroit où les anciens Japonais prièrent pour qu’ils puissent naviguer en sécurité et pour la bonne pêche.

Hakata Geiji

Une Geisha, appelée Geiji(芸妓) à Hakata, portant le Hakata-obi (la ceinture de soie traditionnelle). Le motif de cette ceinture est appelé Kenjo-gara, signifiant ‹‹ donner avec déférence ››. Implicitement le code de ce motif signifie aussi les vœux de bonheur.
hakata geiko japon