Munakata

Munakata se trouve au nord-est de la ville de Fukuoka. Environ une heure en voiture depuis la centre ville de Fukuoka, cette région est peu touristique mais elle ne cesse pas d'attirer les personnes en quête des meilleurs ingrédients pour leur cuisine. Au Japon, dans vos escapades en voiture, vous trouverez souvent des aires de service appelées Michi-no-eki ("道の駅"), signifiant la ‹‹ station sur la route ›› où on peut se reposer et acheter des produits locaux. En suivant la route le long de la côte, le Michi-no-eki de Munakata se trouve entre mer et rivière. Ce Michi-no-eki vous propose toute une variété de poissons, de fruits de mer et d'autres produits frais que cette région fournit. Vous pouvez aussi y déguster la cuisine de terroir comme le Donburi de thon : (‹‹ thon sur bol de riz ››), le sashimi de calmar, le fugu ‹‹ poisson-ballon ›› et bien d'autres mets. La fraîcheur de ces produits est telle que ce Michi-no-eki est le plus visité au Japon.

plan munakata japon

station route munakata
okitsumiya okinoshima patrimoine mondial-japon

Akama-shuku ("赤間宿") : quartier d'ancien relais de poste

Durant l'époque Edo (1600-1867), les quartiers de relais de poste appelés Shukuba-machi sont installés sur les routes majeures. Le Akama-shuku se posa dans la région de Munakata sur la route Karatsu-kaido, un chemin qui venait de Karatsu (la préfecture de Saga) au Kita-kyushu (le nord du Kyushu). Quelques bâtiments conservent un air d'Edo et de Meiji (1868-1912).

brasserie sake okinoshima japon

brasserie sake munakata japon

brasserie sake japon

brasserie sake katsuya shuzo munakata-japon

L'île Okinoshima ("沖ノ島") : candidat au patrimoine mondial de l'UNESCO

La région de Munakata est chargé d'histoire, ayant joué un rôle important depuis des temps immémoriaux, en tant que port commercial en lien avec la Chine et la Corée. Selon la mythologie japonaise, Amaterasu ( la déesse du soleil ) engendra trois déesses et elle leur décréta de garder cette région, pour que les personnes puissent naviguer en sécurité entre l’archipel Japonais et le continent asiatique.
L'île d'Okinoshima est une de ces trois déesses, et vénérée encore maintenant en tant qu'incarnation de la divinité de Tagorihime ("田心姫神"). L'Okinoshima se situe à 60 km du rivage. Seuls les prêtres de Munakata-Taisha (le sanctuaire de Munakata qui occupe cette île) peuvent y débarquer et ils gardent cette île tour à tour 10 jours chacun. Le gouvernement japonais créa une loi interdisant strictement d'aller sur l'île. Personnes ne peuvent poser le pied sur l'île pour des raisons aussi bien de tabou que par respect pour cette tradition religieuse. De ce fait, des autels anciens tel que vestiges de rituels primitifs sur (ou aussi derrière) le rocher sont bien conservés jusqu'à présent. Des trésors nationaux et des biens culturels trouvés dans cette île sont exposés au musée Shinpôkan ("神宝館"), qui se trouve dans l'enceinte du sanctuaire de Munakata. L'île d'Okinoshima et les sites liés dans la région de Munakata sont inscrits dans la liste des candidats au patrimoine mondial de l'UNESCO.

okinoshima ile patrimoine mondial

* La diffusion de l'image d'Okinoshima étant normalement interdite, nous n'avons pu nous procurer que cette image.

Le Okitsumiya-Yohaijyo("沖津宮遙拝所") : endroit pour prier l'île Okinoshima au loin

Étant donné que le débarquement à Okinoshima est interdit, le sanctuaire d'Okitsumiya-Yohaijyo se pose dans une autre île appelée Ooshima("大島") pour prier l'île d'Okinoshima au loin et il témoigne la succession de cette croyance. 

okitsumiya ile okinoshima

okitsumiya okinoshima patrimoine mondial japon

Le festival de Miare-Sai ("みあれ祭") : défilé de bateaux dédié à l'île d'Okinoshima

Des centaines de bateaux de pêche font le défilé sur la route maritime entre l'île d'Ooshima et le port de Munakata pendant le festival de Miare-Sai (Au 1er Octobre). Les bateaux sont décorés avec des drapeaux colorés, originairement utilisés afin de transmettre les messages de bonne pêche lors de leur retour au port. Les 3 déesses, dont celle de l'île Okinoshima, sont chacune posées sur un bateau pour le rituel d'accueil en vœux de pêche abondante et de sécurité en mer.

festival miare munakata japon

Sui Kôbô : atelier d'un verrier de Munakata

L'atelier Sui Kôbô, à Munakata, fabrique la gamme ‹‹ Okinoshima ›› en s'inspiration de cette île. La coloration de cette gamme est réalisée par l'ajout de sel extrait de l'eau de mer près d'Okinoshima. Cette gamme arbore ainsi une couleur rouge, vermillon appelée Shuiro ("朱色") comme la couleur de Torii ( portail sacré des sanctuaires ).